BLOG

POURQUOI LE RÉFÉRENCEMENT NATUREL PREND DU TEMPS ?

Temporalité du SEO

Vous êtes un client vigilent qui se documente avant de se lancer et vous avez bien raison. Vous vous demandez comment je le sais ? Simplement parce que vous êtes sur cette page. Peu de clients prennent le temps de véritablement se renseigner avant de se lancer. La plupart d’entre eux s’en remet pleinement au prestataire choisi. Pour autant, ce n’est pas parce que ce n’est pas vous qui allez gérer l’aspect technique de la création de votre site web qu’il n’est pas intéressant d’en connaître quelques rouages même rudimentaires. Ne serait-ce que pour savoir à quoi s’attendre.


Définition et confusion volontaire

Faisons simple :

  • SEO = Serach Engine Optimisation = Optimisation pour les moteurs de recherches.
  • Référencement naturel = Désigne les techniques utilisées par les moteurs de recherche qui classent les résultats qu’ils renvoient aux internautes lorsque ces derniers font une recherche.

Ces deux termes sont souvent amalgamés alors que l’un est la cause et l’autre la conséquence. Ceci dit, les deux éléments faisant partie de la même dynamique nous nous permettrons le luxe de faire comme les autres, c’est à dire de les confondre mais, à ceci près, que nous en sommes maintenant conscients.


Situation et temporalité

Votre prestataire a terminé votre site internet et vous dit qu’il va falloir attendre un peu pour avoir les premiers résultats concernant le référencement sur les moteurs de recherche. Votre attente, et c’est bien légitime, est d’être le mieux classé(e) possible. Car comme déjà dit dans un autre de mes articles portant sur le SEO, à quoi bon avoir un site internet si personne ne le trouve ?

Il faut savoir que la temporalité des moteurs de recherches est en décalage avec notre impatience de réussir. Lorsqu’un nouveau site est signalé à google, en une semaine il aura indexé une ou deux pages, mais pas toutes. C’est normal, il doit analyser chaque page avec son contenu, chaque lien, les classer par thème, catégorie, voir comment elle s’inscrit dans le maillage général, etc.

Comme vous le savez le web est un endroit très peuplé et Google, aussi puissant soit-il, doit analyser des milliers de nouveaux sites par jour en plus des millions d’autres plus anciens. Il passe chaque site et chaque page dans plusieurs moulinettes qui portent des noms sympathiques du genre Penguin, Panda, Pigeon, Payday-loan, Colibri et d’autres encore. Chaque algorithme (suite d’instructions) a une fonction particulière.


Un ménage à trois : Client + Prestataire = Site

Vous percevez un peu mieux maintenant, la complexité, à la fois d’optimiser un site pour un référencement efficace et d’obtenir des résultats rapides. Non pas que ce soit impossible d’être en première page en peu de temps, mais disons que ce n’est pas ce à quoi vous devez vous attendre d’emblée.

Un prestataire fiable ne peut en aucun cas vous garantir votre position dans les résultats de recherche. Les facteurs sont extrêmement nombreux comme par exemple le niveau de concurrence sur la requête sur laquelle vous souhaitez vous placer. En revanche, votre prestataire peut vous garantir qu’il utilise, lors de la création de votre site web, les bonnes pratiques pour un référencement efficace et optimisé. Ceci afin de maximiser vos chances d’arriver en première page, voire en première position.

De la même manière qu’il vous a fallu du temps pour créer votre entreprise, analyser le marché sur lequel vous vous êtes lancé(e), vous organiser, constituer vos stocks, acheter votre matériel, démarcher les premier clients… le référencement naturel prend du temps.


Vous avez la carte d’adhésion ?

Google

Il faut du temps à google pour connaître tout votre site web et ajouter toutes les pages à son index et pas juste les deux ou trois premières sur lesquelles il est tombé parce qu’il a été aiguillé dessus manuellement. La mission de Google est de vous présenter les résultats par ordre de pertinence avec votre recherche. Il est donc conçu pour présenter d’abord les sites les plus qualitatifs en premier. Et pour savoir si un site est un site de qualité, c’est à dire un site qui ne disparaît pas, un site qui s’enrichit, que les autres prennent en référence et bien il faut du temps.

Un site est également considéré comme qualitatif quand beaucoup d’internautes le visitent. C’est un peu comme la problématique d’entrer dans un club privé.

– “Seuls les habitués peuvent rentrer”.

– “Oui mais si on ne rentre pas, comment peut-on devenir un habitué” ?

Heureusement en matière de création de sites et de référencement, les facteurs sont multiples. Sur ce point vous pouvez raisonner ainsi : le référencement naturel dû à la structure même de votre site fera le début du travail et le nombre grandissant de clics fera le reste.


Le mot du webmaster

Si vous posez la question de manière pragmatique concernant le temps de référencement de votre site, la réponse sera insatisfaisante car elle sera toujours une approximation. Si on vous affirme que la position définitive de votre site sera acquise au bout de 3 semaines alors il ne s’agit que d’une estimation convaincue car aucun prestataire n’est aux commandes de ce classement.

Pour vous donner un repère quantifiable, généralement lorsque je crée un site, les premières pages sont référencées après quelques jours. On commence à avoir un référencement plus complet et évolutif entre 3 semaines et un mois après le lancement, et ce jusqu’à six mois.

Il se fait à partir de mots clés définis, donc selon les termes choisis le bon positionnement sera plus ou moins difficile à obtenir. Par exemple depuis l’année du lancement du site, 13 en web est premier sur webmaster 13 et second sur webmaster Marseille. Mais si vous cherchez d’autres mots clés, 13 en web sera plus mal classé. Pourquoi ? pour la simple raison que je n’ai pas souhaité me placer sur les autres requêtes. Comme vous l’avez compris, vos objectifs doivent être ciblés, car non, on ne peut pas être bien positionné sur de nombreuses requêtes.

En conséquence on peut se poser cette question, mieux vaut-il être moyennement classé sur une requête concurrentielle ou bien classé sur une qui l’est peu ? L’idéal est évidemment de bien être placé sur une requête concurrentielle. À défaut, mieux vaut être en seconde page ou en bas de première page sur une recherche effectuée souvent qu’en première position sur une demande que personne ne fait. Car oui effectivement vous serez premier, mais être premier d’un recherche inexistante n’a aucun intérêt pour vous et votre activité.

Petite astuce : si vous voulez faire une étude des mots clés et les comparer pour décider sur quelle requête vous positionner, utilisez google trends.


Retour vers le futur

Dans un article, le magazine Forbes a publié en 2015 un article qui résonne toujours aujourd’hui sur la temporalité du SEO. Déjà à l’époque ils recommandaient d’avoir un recul de 6 mois pour avoir un réel aperçu du positionnement dans les résultats d’un site. Le journaliste finissait son article en disant qu’il ne fallait pas baisser les bras trop vite et rester motivé pour voir les résultats s’améliorer. Le SEO est un investissement sur du moyen et long terme au même titre que votre site web.

Il fut un temps où positionner son site correctement était relativement facile car il suffisait de choisir une liste de mots clés et de ratisser large. Ces mots-clés étaient cachés dans les balises invisibles d’une page web et seuls les moteurs de recherches les prenaient en compte. Le nombre de sites ayant explosé (donc la concurrence) et les méthodes de google ayant évoluées, les façons de faire ont dû suivre cette marche en avant. Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière dont le SEO peu être optimisé, je vous invite à lire mon article sur le référencement naturel.

Obtenir de vrais résultats ne consiste donc plus à enchainer des mots clés comme on le ferait avec des perles sur un collier mais bien à construire une stratégie de référencement complète. Et attention, par résultats je n’entends pas seulement la sacrosainte position mais bien le trafic qu’elle va générer car après tout l’idée première d’arriver devant les autres c’est d’attirer les visiteurs en priorité.

retour vers le futur

Le bac à sable de Google

À ce stade de votre lecture, vous pensez être paré(e) pour affronter le monde du SEO ? C’est sans compter sur le paramètre hasardeux, le fantôme dans le placard. Et il est de taille car même s’il n’est pas officiellement reconnu par Google, il existe bel et bien un effet Sandbox.

Cet effet est une pénalité de référencement qui serait infligée par Google aux nouveaux domaines sur les mots clés les plus concurrentiels. Une sorte de bizutage des petits nouveaux le temps qu’ils prouvent leur valeur. On peut constater il est vrai des positionnements aléatoires pendant les premiers mois de vie d’un site web assez fréquemment.

Les sites seraient en quelque sorte mis en quarantaine pendant une période de quelques semaine à quelques mois. Ils seraient donc déclassés par Google et ne bénéficient d’aucune visibilité sur les résultats affichés pendant une certaine période. Le but serait d’écarter les sites qui utilisent des procédés abusifs pour arriver en tête de page et donc d’exclure les pages qui pourraient être du spam des résultats de recherche.

Lecture complémentaire : Article sur la Définition SEO de Sandbox Google


Le SEO en général et en particulier

Le SEO (Search Engine Optimisation) aujourd’hui est un terme qui revient systématiquement lorsqu’on parle de création et de gestion de site web. Il existe des blogs qui y sont consacrés et c’est une discipline qui est enseignée dans les formations professionnelles. Ce point est devenu pour certains un totem avec de vrais gourous reconnus dans le monde entier et des sites qui y sont consacrés qui mettent à disposition leur expertise de pointe concernant les dernières avancées.

Même si le référencement naturel ou SEO n’est pas une science exacte, les professionnels du web ont généralement (même si on trouve de tout) une vision globale pertinente et des stratégies à leur disposition pour réussir au mieux dans cette entreprise qui est de faire connaitre votre site.

Pour conclure nous retiendrons que le SEO est affaire de rigueur dans la méthode mais aussi et surtout, vous l’aurez compris, de patience.